“On a passé des vacances dans une cabane à sucre au Canada !”

Partez en échange de maison au Canada et découvrez le pays en famille avec le témoignage de Jean-Philippe, Ambassadeur GuesttoGuest.

 

Jean-Philippe est inscrit sur le site depuis 3 ans et a déjà réalisé 7 échanges de maison avec sa femme et ses trois enfants. La famille habite près de Lyon et a eu l’occasion de recevoir chez elle des membres français et irlandais, et aussi de voyager aux quatre coins de la France en échange de maison.

Leur dernier grand voyage s’est passé au Québec cet été, avec deux échanges planifiés pour profiter de la nature et de la ville ! Partez en voyage en découvrant le témoignage de Jean-Philippe sur son échange de maison au Canada.

Des vacances pleines de surprise

Un échange de maison au Canada pas forcément prévu !

Le voyage au Québéc est parti d’une destination recherchée… en Grèce !” explique Jean-Philippe. En effet, les vacances de la famille devaient initialement se passer en Grèce avec un échange de maison planifié avec une Ambassadrice GuesttoGuest dans sa maison près de Thessalonique. Un imprévu a contraint l’hôte d’annuler l’échange et Jean-Philippe et sa famille ont dû chercher un plan de secours. Ce fût facile grâce à un autre Ambassadeur GuesttoGuest qui était disponible pour recevoir la famille dans sa cabane à sucre aménagée en chalet convivial.

Avec cette perspective en tête, Jean-Philippe consulte le prix des billets d’avion pour le Canada, qui étaient à un prix abordable pour un départ fin juin pour une famille de 5 personnes. Le premier échange de maison au Canada se finalise donc avec Frédéric dans sa cabane à sucre près de Trois-Rivières durant 5 jours. Pour continuer ses vacances, la famille cherche aussi un autre échange de maison et après quelques demandes, elle trouve un second échange avec Suzanne dans la banlieue de Québec City. Les deux échanges se font en non-réciproque, avec GuestPoints. Laissez-vous embarquer par le témoignage de Jean-Philippe !
Le saviez-vous ? La communauté des Ambassadeurs GuesttoGuest réunit des membres chevronnés de l’échange de maison qui participent activement au développement de la communauté. Découvrez les avantages à devenir Ambassadeur à nos côtés. En savoir plus.

Premier échange de maison au Canada : le Québec et ses beaux paysages !

“Après un vol Lyon-Montréal et la récupération de la voiture de location, deux heures plus tard, nous étions dans les faubourgs de Saint-Paulin à rechercher la maison de Frédéric. Rechercher est le bon terme car la route était mal indiquée sur le GPS et la maison est en plein milieu d’une érablière de 2 hectares… Et là, la fameuse cabane à sucre, une partie quasi industrielle pour faire le sirop d’érable et l’autre partie pour faire des repas avec 3 chambres et 250m² pour nous tout seuls. Dont la chambre parentale avec 4 baies vitrées pour voir la forêt et les lucioles qui volent le soir. Trop génial !

 

Echange de maison au Canada Cabane à sucre
Echange de maison au Canada cabane à sucre 2
Echange de maison au Canada cabane à sucre 3

 

Le lendemain, nous sommes allés au Lac Castor, un endroit conseillé par Fred. Effectivement, un endroit super joli très bien aménagé. Les gens viennent généralement passer la semaine en camping mais quand il reste de la place, ils permettent aux visiteurs de passer la journée. Tout est compris, baignade, volley, pétanque, canoé, kayak, paddle, pédalo, … et les locaux toujours aussi accueillants.

Bon, après cela se gâte, sur un salto arrière, je me coince le dos et dans la foulée je permets à un poisson d’y voir mieux en laissant mes lunettes de vue au fond du lac ! Voilà, ce sera mon épouse qui conduira et je verrais flou pour le reste du voyage…

La semaine est ensuite rythmée par les ballades dans la nature, avec tous ces lacs, le parc de la Mauricie, et une virée sur Montréal. Guide du routard en main, nous allons donc au Vieux Montréal. Qui n’a de vieux que le nom d’ailleurs car la « ville mairie » n’a été fondée qu’en 1760… et ce que l’on visite date au plus de 150 ans. Cependant, la cathédrale Notre-Dame avec son intérieur en bois peint est magnifique, le château Ramzay est instructif et il fait bon flâner des les rues, du coté de la mairie et du marché Bonsecours. Un soir, nous montons sur le Mont Royal (qui donna donc le nom de la ville) pour un joli belvédère. Et nous croisons aussi une famille de raton-laveur. Des protecteurs des animaux locaux nous indiquent qu’il y a près de 200 de ces rongeurs sur les hauteurs (tout de même). Bon, la vue des animaux l’emporte sur la vue de la ville pour mes enfants !

 

Echange de maison au Canada le témoignage 1 Echange de maison au Canada le témoignage 1
Echange de maison au Canada le témoignage 2 Echange de maison au Canada le témoignage 2
Echange de maison au Canada le témoignage 3 Echange de maison au Canada le témoignage 3
Echange de maison au Canada le témoignage 4 Echange de maison au Canada le témoignage 4
Echange de maison au Canada le témoignage 5 Echange de maison au Canada le témoignage 5
Echange de maison au Canada le témoignage 6 Echange de maison au Canada le témoignage 6
Echange de maison au Canada le témoignage 7 Echange de maison au Canada le témoignage 7
Echange de maison au Canada le témoignage 8 Echange de maison au Canada le témoignage 8
Echange de maison au Canada le témoignage 9 Echange de maison au Canada le témoignage 9

 

La semaine passe finalement très vite et nous plions bagage le vendredi non sans nous être gavés de sirop d’érable, de beurre d’érable et de barbe à papa à l’érable. Nous sommes d’ailleurs invités à Trois-Rivières chez Fred pour un déjeuner avec au menu une salade césar avec une sauce maison, des filets de poulet et saumon fumés dans son fumoir, de l’eau gazeuse aromatisée au concombre. Bien sympa tout ça. Nous en profitons pour lui passer commande de produits d’érable qui nous ramènerons en France pour donner à la famille.

Le second échange de maison au Canada : Québec City !

Nous partons en direction de Québec City via le Chemin du Roy. Cette voie (première voie créée au Québec) offre de superbes paysages sur le Saint-Laurent qui ressemble toujours à un fleuve pour le moment. Arrivée assez tardive chez notre hôte Suzanne qui s’inquiétait car nous n’avions pas confirmé notre arrivée  (mais sans réseau téléphonique et Internet dans la cabane, c’était un peu compliqué). Nous découvrons alors une maison très bien équipée avec un rez-de-chaussée et un sous-sol.

Dès le demain, nous faisons un petit tour de la ville haute du Vieux Québec avec la terrasse Dufferin, le château Frontenac (l’hôtel le plus photographié au monde – je dois bien avoir 40 photos de l’hôtel). Comme nous sommes à la période de la fête du Canada, de la fête de la ville de Québec et de la fête de l’indépendance américaine, les animations sont partout dans la rue ! Sans compter non plus le départ de la transat Québec-St Malo qui aura lieu dans quelques jours… Le lendemain, c’est la découverte du quartier Champlain, la basse ville de Québec, la plus ancienne. On en profite pour manger local avec la poutine par exemple (bol de frites avec du fromage et de la sauce brune), et on profite des nombreuses expositions et portes ouvertes du fait des commémorations.

 

Echange de maison au Canada Quebec 3
Echange de maison au Canada Quebec 1
Echange de maison au Canada Quebec 2
Echange de maison au Canada Quebec 7
Echange de maison au Canada Quebec 6
Echange de maison au Canada Quebec 5
Echange de maison au Canada Quebec 4

 

Pour la suite, nous partons pour Tadoussac pour aller voir les baleines… Comptez tout de même 300 kilomètres pour y aller ! La traversée de la rivière Saguenay nous laisse apercevoir les premier bélugas. Puis le pique-nique au centre d’observation des mammifères marins nous en laisse voir d’autres. Nous embarquons sur un zodiac pour 2h30 sur l’eau, les guides ont repéré des baleines et nous les voyons enfin ! Des petits rorquals et des rorquals communs (ces derniers atteignant les 30m de long). Il y en a même un qui nous fait la joie de bondir hors de l’eau. Le souffle d’air est majestueux (6-8m, un vrai geyser), parfois la queue qui se lève un peu, et au final près de 20 bestiaux vus, une bonne sortie. Mais là, le vent se lève, le clapotis sur l’eau grossit, puis la pluie fait son apparition. Le retour se fait sous l’orage avec des éclairs et malgré le ciré, nous sortons de l’embarcation totalement trempés mais cela était une chouette expérience.

 

Nous terminons notre séjour en allant au canyon de Sainte-Anne ou se jette la rivière Sainte-Anne du nord de 74m. Nous sommes subjugués par la puissance de cette chute mais nous apprenons juste après que ce sont les basses eaux et que au plus fort de l’année la rivière est dix fois plus grosse, nous n’osons pas imaginer ce que cela peut donner et une photo nous montre ce que cela donne, impressionnant ! Avec ses ponts suspendus, c’est un coin très sympa.

Nous poursuivons avec les chutes d’eau et la cascade de Montmorrency, 83m de chute avec un débit très impressionnant aussi surtout quand l’on passe au dessus par le pont suspendu (et dire que lors de la première mise en service, il a cédé… gloups). La visite de l’île d’Orléans nous laisse un peu sur notre faim mais pas pour les fraises qui y sont excellentes (d’ailleurs on achète des litres de fraises, pas des kilogrammes !).”

Merci à Jean-Philippe pour son témoignage sur l’échange de maison au Canada. Vous aussi, partagez vos histoires et souvenirs d’échange avec nous sur cette page !

 

Voir les maisons au Canada